• Catherine Levray

Alors, ce retour à l'anormal ?


Le moment du bilan est passé, le déconfinement est acté pour notre région et une nouvelle approche du travail se profile d'une manière globale. Une nouvelle adaptation encore, une nouvelle façon de travailler.


Comme je l'avais évoqué précédemment, cette pause a finalement été bénéfique, cette tendance se confirme, et je maintiens que cette pause m'a permis d'entamer un projet que je n'aurais certainement pas laissé éclore en temps "normal". Tout cela vu à travers le prisme bien sûr que tout mon petit monde est en bonne santé et je l'espère encore pour longtemps.


Alors une fois le poste de travail déménagé à la maison (avec la connexion internet peu vaillante et quelques angoisses de ce point de vue), la communication faite auprès de mes clients, un nouveau mode de travail s'est enclenché. Car même si mon bureau de Grasse m'a beaucoup manqué, les trajets eux ne m'ont pas manqué, un gain de temps considérable qui va certainement me pousser à revoir mon organisation bureau-home work. L'installation de nouveau d'un bureau à la maison serait la solution pour travailler confortablement et passer moins de temps en voiture - vive la campagne sans transports :).

J'ai mis ce temps suspendu  à profit pour que l'après soit une nouvelle histoire, se projeter dans le positif, et trouver un nouveau souffle.


J'ai revu ma façon de fonctionner, mis en place des automatismes pour gérer mieux mon quotidien et sortir de la roue du hamster ... Réalisé des mises en page type pour présenter d'une manière claire mon travail d'identité visuelle et de charte graphique à mes clients, pour laisser tout le temps à la création, repris en main mes réseaux sociaux afin de générer de nouvelles routines de publication, et repris la rédaction d'articles de blog pour parler de ce métier que j'adore et des projets sur lesquels je n'avais pas encore eu le temps de communiquer. J'ai revu le site web, aussi bien le portfolio que les textes qui méritaient un peu de renouveau. Pris en main de nouveaux outils de création avec jubilation et du coup, commencé à poser les premières pierres de ce nouveau projet de développement.


Un projet de création de marque, un concept toujours autour du parfum qui j'espère pourra trouver son public en temps voulu si les petits cochons ne m'ont pas mangée d'ici là :). Et c'est là que la pause forcée à pris toute sa force. L'esprit créatif a repris le dessus et les mécanismes internes ont rapidement déroulé. Le cerveau humain du créatif est bien fait, le mental s'accroche à ce qui le fait avancer finalement. Avec l'aide d'un nouvel outil de création (qui ne l'est peut-être pas pour vous) que j'ai utilisé pour poser toutes les bases de la marque en l'utilisant comme un outil de mind mapping sur lequel je peux intervenir sans jamais rien figer définitivement.

Avez-vous déjà pratiqué le mind-mapping ?

J'avais abordé cette technique créative qui met le cerveau en roue libre et libère les canaux créatifs avec des crayons et du papier il y a un moment mais l'exercice me semblait plus angoissant qu'autre chose. Le fait de poser les idées sans avoir le moyen de les faire bouger par la suite ne me convenait pas, à moins de tout découper comme un puzzle, ou de recommencer à chaque nouvelle idée ou évolution du projet. Alors je faisais des listes, des idées jetées dans un cahier. Pas mieux. Mais où noter les liens de sites web ? Où noter les images qui me plaisent et qui me parlent (des piles d'images sur mon bureau de Mac - pas top) ?


La découverte de Milanote - prise de note pour créatifs, après avoir vu un tableau sur Pinterest a été une révélation, un outil génial que j'ai vu comme une possibilité de développer un projet totalement librement, sans se perdre dans plusieurs cahiers, supports ou autres listes.

Intégrer les to-do lists, les images, les liens vers les sites, les notes, sur une seule plateforme. Milanote propose une version gratuite (que j'ai rapidement upgradée) mais il y en a sûrement d'autres si vous cherchez des alternatives. La prise en main est très intuitive et le résultat de vos boards est très satisfaisant. Tout est accessible, (avec une connexion bien entendu) et surtout au même niveau. Déjà adepte du mood board, j'ai vite intégré cet outil à ma routine créative et cela a été très libérateur.


Depuis le concept de mon projet est bien avancé, les valeurs sont posées, les noms sont trouvés et déposés à l'Inpi, les images émergent, les idées de packaging, de design graphique se placent (même si pour cela la reprise du croquis est la meilleure alternative), les mood-boards se composent et je n'imaginais pas travailler aussi vite à poser ce concept.


Je voulais simplement partager cette "nouvelle" façon de travailler, et mêlé à ça, ce bilan :

le positif : une marque à sa naissance, un projet qui permet de se regonfler d'air et de repartir dans un "après".

Pour le bilan négatif : la relance de l'activité qui va prendre un certain temps et, soyons honnêtes nous faisons face à des perspectives peu réjouissantes pour les mois qui viennent, et les angoisses subsistent pour notre santé à tous.


La libération de l'esprit, moins chargé du quotidien (j'avoue ne pas avoir eu mes enfants petits et la classe à la maison à gérer, ils sont étudiants on a surveillé à distance), a été réellement salutaire et a permis de se poser les bonnes questions je l'espère. Le fait de voir que la créativité peut reprendre sa place et redevenir prolifique, cela est très positif aussi et permet de renforcer sa confiance. Une vraie matière plastique, malléable à souhait en fait. C'est rassurant.


Et vous, quel est votre bilan et comment est votre retour à l'anormal ou à la normale ?

Je précise que cet article n'est pas sponsorisé il s'agit d'une publication libre de tout engagement de ma part.

Crédits photos : Photo by Dee Cooper - Photo by Stil - Photo by Uby Yanes on Unsplash.

©Photo by Milanote

©2020 - L'ACCENT ET L'ICONE - MENTIONS LEGALES

  • Facebook - L'Accent et L'Icône
  • Instagram Catherine Levray
  • Pinterest Catherine Levray
  • LinkedIn Catherine Levray